fr | en
La societé


Le concept a été imaginé dans son principe général au cours des années soixante-dix, période pendant laquelle Robert Ribo, jeune agriculteur, dirigeait une propriété de 120 hectares, dont 20 d’arbres fruitiers et 80 de céréales.

Constatant à quel point les opérations d’attelage d’outils au tracteur étaient génératrices d’efforts, de risques et de pertes de temps, il avait alors cherché si un système permettant d’atteler les outils sans descendre du tracteur existait. Il ne trouva pas, mais garda l’idée en tête.

Robert Ribo se dirigeant alors vers le secteur du génie climatique où il créa et développa avec succès une entreprise et un groupe national de licenciés partenaires, exploitant deux brevets internationaux déposés par lui dans le domaine de la thermodynamique.
Lorsqu’il céda son entreprise, Robert Ribo pensa à nouveau à la problématique de l’attelage tracteur, qui, très curieusement, n’avait toujours pas évolué après pratiquement trente-cinq ans…

Il a alors proposé à son fils Romain de se pencher sur cette idée. Celui-ci a commencé par discuter avec plusieurs agriculteurs des besoins, des impératifs et des objections à la mise en place d’un tel système. 6 mois plus tard le premier prototype chassis était créé. Plusieurs essais, modifications ont permis d’arriver à un résultat cohérent. Puis vint la problématique de la transmission. Au fur et à mesure de la réflexion et des échanges avec les agriculteurs, il apparut que la solution la plus efficace serait de couper la transmission à cardan en deux et de la reconstituer au moment de l’emboitement des chassis, et que celle-ci fonctionne comme à l’identique.
Au fur et à mesure de l’avancée plusieurs actionnaires aux compétences pluridisciplinaires (ingénieur, exploitant agricole, spécialistes mécanique et marketing, dessinateur concepteur,) se sont joints au projet.

Le travail de ce groupe a débouché sur l’élaboration d’un premier brevet français pour la partie « châssis », sur un deuxième brevet pour la partie transmission, puis sur un prototype fonctionnel, intégrant la partie châssis et la transmission, après une phase d’environ vingt-six mois de recherche et de tests.